juin 29

La conjugaison arabe

0  comments

Conjugaison arabe

Comment conjuguer les verbes arabe ?

L’apprentissage de la conjugaison arabe est beaucoup plus facile par rapport aux langues latines, notamment le français. En effet, pour apprendre le français, on parle en terme de mode (présent de l’indicatif, futur simple, passé composé, etc.) alors que dans la langue arabe, on utilise uniquement deux aspects pour conjuguer tous les verbes arabes : l’accompli et l’inaccompli. Ainsi, la conjugaison arabe au passé appartient à l’accompli alors que le futur et le présent sont à l’inaccompli. 

Si vous souhaitez maîtriser la conjugaison arabe et l’arabe en général vous pouvez apprendre l’arabe avec notre programme.

Une autre spécificité de la conjugaison arabe qui la rend plus simple est que la formation du mot arabe nécessite uniquement l’ajout de voyelle alors que pour le français, il faut apprendre la terminaison de chaque groupe de verbes (premier groupe, deuxième et troisième groupes). 

Autre détail important qui distingue la conjugaison arabe, c’est que les phrases, sont dans la majorité des cas, conjuguées à une personne du singulier même si le sujet est au pluriel. 

En effet, en arabe on place le plus souvent le verbe avant le sujet, et dans ce cas, le verbe se conjugue alors au singulier. Il est donc conseillé d’apprendre la conjugaison au singulier puis au pluriel. 

La conjugaison des verbes varie selon la forme de la racine du verbe. En effet, les verbes dont les racines sont formées que de lettres saines ne se conjuguent pas de la même façon que ceux contenant des des lettres dites faibles ا و ي. 

Comme la majorité des verbes dérive d’une racine formée de lettre saines, il sera donc plus important d’apprendre la conjugaison de ces verbes en premier lieu. 

Le nombre de lettres dans la racine du verbe est un autre facteur à prendre en considération lors de l’apprentissage de la conjugaison des verbes. Dans la majorité des cas, la racine est composée de trois lettres. Lors de votre apprentissage, la conjugaison des verbes dont les racines sont formées de trois lettres sera donc à apprendre en priorité.

L’accompli et l’inaccompli dans la conjugaison arabe

En arabe, on utilise des aspects et non pas des temps. En effet, le temps s’obtient en combinant un mode et un aspect.

L’aspect accompli de la conjugaison arabe

L’aspect accompli esquivant en français au passé simple, au passé composé et au plus-que-parfait. Il est utilisé pour parler d’une action qui a été réalisée et finie dans le passé. 

Il existe plusieurs façons pour mettre un verbe à l’accompli. Cependant, cela ne doit pas vous décourager. En effet, la majorité des lettres de l’alphabet arabe sont des consonnes et les verbes dont la racine n’est formée que de consonnes obéissent à la même règle. Donc, concrètement pour apprendre la mise à l’aspect accompli, il suffit d’apprendre la règle pour les verbes dont le radical est formé de consonnes. 

L’aspect accompli se forme à partir d’un suffixe qui s’accorde selon le nombre, le genre ou la personne. En arabe, lorsqu’on conjugue un verbe au passé, il faut appliquer des suffixes en fonction du pronom personnel correspondant. 

Pour bien utiliser l’accompli, il est donc nécessaire de connaître la prononciation et l’écriture des pronoms personnels arabes : 

  • Moi : ana, أنا,
  • Toi (garçon) : ènta, أنت,
  • Toi (fille) : èntia, أنت,
  • Lui et elle : houa (هو) et hia (هي),
  • Nous : nahnou (نحن),
  • Vous : ntoma (ينتما),
  • Eux/Elles : homa (هم).

L’aspect inaccompli de la conjugaison arabe

On utilise l’aspect inaccompli pour parler d’une action qui est en train de se dérouler ou qui ne s’est pas encore passée. C’est l’aspect le plus utilisé dans la langue arabe. 

Tout comme l’aspect accompli, il y a plusieurs façons pour mettre un verbe arabe à l’aspect inaccompli, mais la forme la plus utilisée est celle qui s’applique aux verbes dont la racine n’est formée que de consonnes. 

En effet, comme on vient de le mentionner, la majorité des lettres arabes sont des consonnes. La maîtrise de la conjugaison de ses verbes est la première priorité pour maîtriser la conjugaison arabe en général. 

Pour mettre un verbe à l’aspect inaccompli, on utilise son radical auquel on ajoute un suffixe ou un préfixe. Le choix des ajouts dépend du nombre, du genre et bien évidement de la personne. 

Prenons l’exemple du verbe takallama (تَكلّم=parler) dont la racine est ‘’ك ل م ‘’ (klm) sa conjugaison devient atakalamou (أتكَلَم=je parle) tatakalamou (تتَكَلَم=tu parle), natakalamou (نتَكَلَم=nous parlons),… 

Pour parler d’une action qui va se passer au futur, on utilise l’aspect futur innacompli. Cet aspect s’obtient en ajoutant soit le préfixe ‘’ سوف’’ (sawfa) soit le préfixe ‘’س’’ (sa) à l’inaccompli présent. 

Dans ce cas, pour dire, ‘il parlera’ on obtient la forme سوف يتكلم (sawfa yatakalamou) ou la forme سيتكلم (sayatakalamou). 


Articles similaires

DCL d’arabe : qu’est-ce que ce diplôme et comment le préparer

Les verbes arabes

Laisser un commentaire :

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Laissez-nous un message pour lancer votre projet

Laissez-nous un message et nous vous contacterons

pour mettre en place votre projet de  formation. 

__CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"cf6ff":{"name":"Main Color","parent":-1},"73c8d":{"name":"Dark Accent","parent":"cf6ff"}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default","value":{"colors":{"cf6ff":{"val":"var(--tcb-skin-color-0)","hsl":{"h":28,"s":0.99,"l":0.01}},"73c8d":{"val":"rgb(179, 89, 5)","hsl_parent_dependency":{"h":29,"l":0.36,"s":0.95}}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
Envoyer